top of page
Rechercher

7 Façons de savoir si votre Chat souffre

Dernière mise à jour : 19 avr.

7 Façons De Savoir Si Votre Chat Souffre et qui pourraient vous surprendre !


Reconnaître les premiers signes de douleur chez votre chat est une étape essentielle pour assurer sa santé et son bonheur à long terme. Malheureusement, les félins sont experts lorsqu’il s’agit de cacher leur inconfort. Bien qu'ils montrent généralement des signes extérieurs lorsqu'ils ressentent une douleur aiguë et intense, il n'est pas aussi facile de détecter quand un chat souffre d'une douleur ou d'un inconfort à long terme.

En tant que comportementaliste félin, je ne suis pas amenée à traiter la douleur, en revanche, je conseille souvent une visite chez le vétérinaire avant une consultation comportementale.

La bonne nouvelle est que vous aussi pouvez apprendre à reconnaître les signes de douleur chez votre chat. Et ce faisant, vous pourrez mieux comprendre ses besoins.


J’ai rassemblé ci-dessous certains des symptômes de douleur les plus courants, mais n'oubliez pas que tout changement soudain dans les habitudes et les routines de votre chat justifie une visite chez votre vétérinaire.


7 Façons de savoir si votre Chat souffre - Chatastrophe

1. Changements de comportement


Bien que souvent négligé, un changement dans le comportement de votre chat est souvent un indicateur précoce de douleur ou de maladie. Si votre compagnon habituellement câlin commence soudainement à passer tout son temps à se cacher sous le lit, c'est un signe clair que quelque chose ne va pas. Les chats nouent des liens forts avec leurs propriétaires et beaucoup aiment être présents et engagés dans leur vie de tous les jours. Si votre chat arrête de dormir avec vous la nuit, de vous suivre à la cuisine ou de sortir pour vous saluer lorsque vous rentrez du travail, il pourrait avoir mal quelque part.

Les chats qui souffrent font également souvent preuve d’une agressivité inhabituelle. Ils peuvent siffler ou grogner lorsque vous ou d’autres membres de votre foyer vous approchez. La douleur peut amener les chats les plus amicaux à se gratter ou à mordre, surtout lorsqu'ils sont touchés dans une zone douloureuse ou déplacés d'une manière qui fait mal. Une agression inexpliquée est un changement de comportement grave qui indique la nécessité d'un rendez-vous chez le vétérinaire.


À son arrivée, Mya était une chatonne douce, affectueuse, en demande de câlin. Elle s'est faite stériliser la semaine dernière, après avoir perdu son dernier bébé, sauf qu'elle avait encore du lait lors de la stérilisation et, on ne stérilise pas une chatte qui a encore du lait car c'est très douloureux pour elle. Donc ma petite Mya est en souffrance physique, une vraie tigresse surtout vis-à-vis de mon autre chat, Lakshmi, et lorsqu'elle la voit, elle l'attaque.

Mya associe sa douleur physique à la vision de Lakshmi, et se défoule sur elle pour faire partir cette douleur.


2. Changements de toilettage


Si votre félin arrête de faire sa toilette ou si vous remarquez qu'il la fait moins que d'habitude, cela pourrait également être un signe d'inconfort ou de douleur. Les chats ont des habitudes de nettoyage méticuleuses et ne changent généralement que si quelque chose ne va pas. Si vous ne voyez pas votre chat faire sa toilette régulièrement, surveillez son pelage. S’il semble inhabituellement négligé ou gras, des problèmes pourraient se préparer.

Un toilettage accru pourrait également être un signe de douleur. Si votre chat passe plus de temps à toiletter une partie spécifique de son corps – surtout s’il le fait au point de perdre ses poils ou qu’il provoque des blessures – il essaie peut-être d’apaiser une zone douloureuse.

Cela est assez fréquent chez le chat âgé atteint d’arthrose.


7 Façons de savoir si votre Chat souffre - Chatastrophe

3. Diminution de l'énergie ou de l'activité


Il est naturel que le niveau d’énergie de votre animal diminue progressivement à mesure qu’il atteint le stade du chat senior. Cependant, si ces changements se produisent de manière drastique ou ont un impact sérieux sur sa vie au quotidien, il se peut que ce soit plus que l'âge avancé qui ralentisse votre ami félin. Lorsque votre chat hésite à courir, sauter, traverser les escaliers, participer à ses jeux favoris ou se lever d'une position allongée, il souffre peut-être. Tout comme les humains, les chats peuvent souffrir de maladies dégénératives comme l’arthrite en vieillissant. Ils peuvent également souffrir d’un large éventail d’autres problèmes de santé qui provoquent de la douleur ou de l’inconfort à n’importe quelle étape de leur vie.


4. Changements dans les habitudes de sommeil


La douleur peut également entraîner des modifications dans les habitudes de sommeil de votre chat. Ils peuvent avoir du mal à trouver une position confortable dans laquelle se reposer, ou vous pouvez les trouver en train de dormir dans des endroits étranges. Leur rythme de sommeil peut être complètement différents, ils peuvent dormir plus, ou à l’inverse, moins que d’habitude. Les chats qui souffrent peuvent aussi rechercher des endroits plus chauds pour se reposer, comme un endroit ensoleillé ou un coussin chauffant. Les chats ne dorment presque jamais par terre ; ils préfèrent les endroits surélevés. Si vous remarquez que votre chat repose dans des endroits plus bas, cela peut également être un signe d’avertissement.


7 Façons de savoir si votre Chat souffre - Chatastrophe

5. Élimination hors litière


Les chats n’arrêtent pas d’utiliser leur bac à litière sans raison apparente. Bien qu'il existe plusieurs raisons pour lesquelles un chat peut commencer à éliminer en dehors de sa litière , la douleur est l'une des plus courantes. Si votre chat ressent des douleurs aux genoux, aux hanches, aux coudes ou à la colonne vertébrale, entrer et sortir du bac peut être douloureux. De même, ce type de douleur peut rendre presque impossible l’adoption et le maintien d’une position accroupie. Certains peuvent même devenir constipés car aller à selle est inconfortable pour eux. Ils peuvent se retenir pendant plusieurs jours et ensuite avoir vraiment du mal à y aller. Il est également essentiel de surveiller les changements dans la consistance des selles.


D’autres problèmes médicaux douloureux peuvent affecter l’utilisation du bac à litière. Si votre chat éprouve des douleurs lors de la miction, par exemple, il peut associer l'inconfort au bac à litière et arrêter de l'utiliser. Quoi qu’il en soit, un chat qui commence à faire ses besoins en dehors de sa litière essaie de vous dire que quelque chose ne va pas.


Je l'ai vécu avec Lila, un de mes chats malheureusement décédé, elle a toujours été propre, du jour au lendemain, j'ai retrouvé des pipis principalement dans ma salle de bain. Le carrelage étant foncé, j'ai nettoyé, sans vraiment faire attention. J'ai ensuite changé le substrat, et là j'ai pu voir du sans dans les urines, nous sommes allées directement au vétérinaire qui a diagnostiqué une infection. Une fois soignée, c'est-à-dire, une fois la douleur partie, Lila est retournée dans son bac à litière et n'a plus fait à l'extérieur.


J'ai également créé une une conférence "Mon chat fait pipi partout", qui permet d'aller plus loin dans la gestion des pipis hors litière, une fois la cause vétérinaire retirée. La conférence sera prochainement disponible en ligne.


6. Diminution de l’appétit ou de la soif


La douleur peut être un puissant coupe-faim. Si votre chat semble avoir perdu tout intérêt à manger ou à boire, cela pourrait être le signe qu’il ressent de la douleur. Les changements dans les habitudes alimentaires et de boisson peuvent également être les symptômes de nombreux autres problèmes médicaux graves, il est donc toujours préférable d'alerter votre vétérinaire.


Pour rappel, un chat ne peut pas rester plus de 24h sans boire, il peut se déshydrater très rapidement et en mourir.


7 Façons de savoir si votre Chat souffre - Chatastrophe

7. Changements de posture ou d'expressions faciales


Tous les chats sont différents, mais vous connaissez votre chat mieux que personne et vous pouvez surveiller certaines choses dans la posture et les expressions faciales de votre chat.


Un chat qui souffre peut s’exprimer des manières suivantes :


  • Il peut s'asseoir courbé, la tête baissée et le dos courbé plus haut que la normale.

  • Il peut avoir l’air d’essayer de se rouler en boule serrée.

  • Il peut rester comprimé avec ses pattes repliées sous lui lorsqu'il est allongé au lieu de s'étirer.

  • Il peut avoir des expressions faciales qui sortent de l'ordinaire, comme fermer les yeux, plisser les yeux ou aplatir les oreilles, et ses joues, son nez et sa bouche peuvent paraître plus tendus que d'habitude.


Comment savoir si votre chat souffre, en conclusion


Les chats sont de grands pros lorsqu'il s'agit de cacher leur douleur et leur inconfort, mais, en tant que parent aimant, vous pouvez devenir maître dans l'art de détecter même les signes les plus subtils.

Être un parent de chat responsable consiste en partie à prêter une attention particulière au comportement, aux habitudes et à la condition physique de votre animal et à reconnaître quand quelque chose ne va pas.

Le membre de votre famille féline ne peut pas vous dire qu’il souffre ou qu’il ne se sent pas bien. Au lieu de cela, c'est à vous de reconnaître les signes énumérés ci-dessus – ou tout autre signe inhabituel – et de demander une évaluation rapide à votre vétérinaire.


Yasmina Leysen - Comportementaliste Félin



 


Le guide de l'adoptant chat - Chatastrophe

Téléchargez gratuitement le guide de l'adoptant chat, un guide truffé de trucs et astuces pour le bien-être de votre chat au quotidien.



76 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


bottom of page